Bienvenue !

Encore un nouveau collègue ? | Raphael C. Walker.

Âge : 19
Messages : 30
Tableaux : 24
Métier / Année : Quatrième année.
Avatar : Suzuya Juuzou, Tokyo Ghoul.
Autre/s compte/s : Friedrich A. Kauffmann / Thomas Richardson / Mathilde de Lacy / Marie-Louise Langlet.
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatsunderland.forumactif.org
Mar 24 Mai - 11:57

Encore un nouveau collègue ?


Après son retour ici, le directeur ne voulait pas le remettre tout de suite avec quelqu’un. En effet, il avait peur que Jeffrey s’en prenne à son camarade de chambre, ce qui est ridicule étant donné qu’il ne s’en prend pas aux hommes. Peu lui importe. Étant isolé, il passait plus de bon temps qu’il n’avait pu en passer avec Samuel, son ancien colocataire. D’ailleurs, il avait quitté la pension, il se demandait pourquoi. Apparemment, celui avec qui il va être aujourd’hui est seul depuis très peu. Celui qui partageait sa chambre est parti début de semaine, peut-être avait-il peur de la pension et des tableaux ? Peu importe. Le russe se lève alors de bon matin, enfin, ok, vers 10h, alors qu’aujourd’hui c’est samedi, juste parce qu’il doit changer de chambre. Ils auraient pas pu faire ça en après-midi, non ? Quoi qu’il en soit, le voilà qui rangeait de nouveau tout dans ses valises. Ça lui rappelait le jour où le directeur l’avait viré. Intéressant. Non ? Bref, il sort de sa chambre actuel, la laissant alors vide, sans vie.

Bien que bougonnant, il arbore un sourire en arrivant avec les surveillants devant sa nouvelle chambre. Son colocataire s’appelle Raphael. Il sait aussi qu’il a des soucis et qu’il ne faut pas le brusquer. C’est tout ce qu’on lui a dit. Jeffrey a quand même hâte de le rencontre ce Raphael. Souriant à pleine dent, il ouvre la porte comme un bourrin, réveillant alors la boule somnolente dans le lit. Ah, il dormait encore ? Quel dommage, surtout que vu le bordel qu'il a fait, il risquait pas se rendormir de sitôt.

» Allez, debout là ! Il est passé l’heure.

Ne pas le brusquer, vous disiez ? L’albinos rentre alors ses deux valises ainsi que son carton rempli d’objets en tout genre. Tout content, alors que l’autre est encore dans son lit à immerger, il ouvre grand les rideaux. Ouille les yeux, ça pique ? Oui, il est conscient que ce n’est pas la meilleure façon de faire connaissance, mais il fallait d’avance que Raphael comprenne qu’il n’allait pas se laisser marcher dessus. Il montrait de suite qui il était. Quelqu’un d’énergique, déjà, parce que là le russe semblait surtout être une pile électrique, et surtout quelqu’un qui ne se soucis pas plus que ça des autres.

En effet, bien qu’avant ce n’était pas le cas, son allé à l’asile l’a un peu écarté du monde. Il y a déjà cette haine envers les autres élèves qui le jugent dès qu’il se révèle un peu, et puis au final, à cause de ceux-là, il a fini par ne plus créer d’affinités avec personne. Sauf Lilith. D’ailleurs, il n’avait pas eu l’occasion de la revoir depuis qu’il était rentré. Jeffrey espérait de tout coeur qu’elle soit encore là. Bref, peu importe, dans l’instant présent, tout ce qui comptait c’était tout ranger, et surtout faire en sorte que Raphael se réveille plus vite que ça. C’est pas comme si ça faisait 5 minutes qu’il avait fait son entrée fracassante et qu’il était toujours dans son lit, après tout...


Âge : 19
Messages : 119
Tableaux : 46
Métier / Année : Cinquième année ♠ Vice-président du conseil des élèves.
Avatar : Kakeru Naruse ♠ Orange
((Avatar par Kayden, ty ♥))
Autre/s compte/s : Valerian S. Feoktistov
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Juin - 15:46
begin again



Ce n'était pas la première que sa chambre paraissait si morne. Et pourtant, Raphael n'arrive toujours pas à s'habituer à la solitude. Certes, il est, pour la majeure partie de son temps, seul et dans son coin, mais cela ne veut pas forcément signifier qu'il est capable de vivre indépendamment, bien malheureusement. Et ce qu'il s'est passé début de semaine n'a guère aidé l'étudiant. En effet, il s'avère que son colocataire a quitté le pensionnat, sans que l'adolescent ne le sache. Alors que le matin même de ce départ imprévu, les deux jeunes adultes s'étaient embrouillés pour une histoire de chambre en bazar, voir que le lit voisin au sien était désormais vacant l'avait tout de même chamboulé. Finalement, c'est le lendemain que l'administration lui a annoncé pourquoi Romuald est parti si soudainement. Une raison familiale, apparemment, néanmoins on ne lui a rien dit de plus. Du coup, le sentiment de vide existentiel s'est installé petit à petit chez Raphael, et a eu bien du mal à interagir avec les autres durant cette longue semaine. Étrangement, pendant cette période-là, l'américain s'est vu capable de s'endormir plus facilement, l'empêchant en quelques sortes de sombrer dans la folie.

Aujourd'hui, c'est samedi, et il semblerait que le jeune homme soit encore plongé dans un profond sommeil. Rien ne semble pouvoir le réveiller. Enfin, jusqu'à ce moment précis.

Sans crier gare, la porte s'ouvrit violemment, ce qui réveilla instantanément Raphael. Mais celui-ci ne daigna jeter un seul coup d'oeil à l'entrée de sa chambre et se rendormi. Pour une fois qu'il pouvait faire la grasse matinée sans être perturbé par quoi que ce soit, voilà que quelqu'un s'amusait à faire du tapage. Et ce n'était que le début. Ce que le dépressif considérait comme un élément perturbateur se permit de crier fort et d'ouvrir en grand les rideaux, laissant passer la lumière du soleil à travers les vitres, tout en éblouissant ses yeux. Il gémit.

Pour l'amour de Dieu, partez de ma chambre et laissez-moi dormir en paix...
Sa faible et douce voix résonna légèrement dans la pièce, demandant grâce à la personne qui venait de rentrer sans autorisation. Cela fait, Raphael enfouit sa tête sous son coussin, avant de se recouvrir entièrement avec sa couverture.
Sérieux, depuis quand les gens se permettent de rentrer dans les chambres des autres ?
Une interrogation que personne d'autre que lui entendra, faute à ce qui couvrait sa tête.
© ANARCISS pour épicode
Âge : 19
Messages : 30
Tableaux : 24
Métier / Année : Quatrième année.
Avatar : Suzuya Juuzou, Tokyo Ghoul.
Autre/s compte/s : Friedrich A. Kauffmann / Thomas Richardson / Mathilde de Lacy / Marie-Louise Langlet.
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatsunderland.forumactif.org
Dim 10 Juil - 19:05

Encore un nouveau collègue ?


Jeffrey n’est pas du genre à passer ses journées à dormir, selon lui c’est une perte de temps, temps qu’il pourrait passer dans les tableaux à démantibuler des choses anormales, alors il ne voulait pas que son nouveau colocataire le perde non plus. Le monde appartient à ceux qui se lève tôt, il paraît, alors allez, c’est parti. Alors que le blond -de ce qu’il avait vu- se recouvre de sa couette, le russe part tout enjoué jusqu’à son lit en retirant la couette complètement, la laissant au sol. Il est radical mais bon, c’est comme ça, quand il demande quelque chose, faut que ça soit fait direct et c’est tout, sinon il risque d’être mécontent, et vu son attirail il vaut mieux pas le mettre en colère. Bien sûr il ne ferait pas de mal à quelqu'un sans raison, ne vous y méprenez pas. Soupirant tout de même en regardant le blond, l'albinos met ses mains sur ses hanches.

» Lève-toi. J'suis ton nouveau coloc', alors j'aimerais savoir qui t'es.

Sans avoir vu sa tête, c'est vrai que Jeffrey ne pouvait pas dire s'ils s'étaient déjà croisés avant qu'il parte il y a quelques mois. Enfin, vu le peu de monde qu'il fréquentait à cette époque (ce qui a empiré hein, faut se le dire) ça l'étonnerait beaucoup, mais soit. Retournant vers son lit, le russe regarde les quelques affaires qu'il restait éparpillées sur son lit. Il n'avait pas le souvenir d'une chambre si petite, ça change de l'asile. Non non, il n'est pas nostalgique, vous en faites pas.

» Tu veux des bricoles ? Je crois que j'aurais pas assez de place...

Puis mettre ses affaires à la poubelle ou sous son lit, il ne voulait pas. C'est vrai, si c'est en-dessous d'un sommier, à quoi ça peut bien servir après tout ? On ne voit pas ou quoi que ce soit.. Se tournant vers le blond pour vérifier qu'il se réveillait, il ne voyait aucune amélioration. Quelle larve, quand même. Jeffrey n'avait jamais vu ça.. En plus, c'est pendant la nuit qu'on dort, pas pendant la journée. Non? Soit. Haussant un sourcil, il s'accroupit au niveau du haut du lit, regardant alors le blond dormir de ses gros yeux blancs. Se réveiller avec cette face devant soi, c'est affolant. Moi j'aurais peur. Même très peur, regardez-le un peu.


Âge : 19
Messages : 119
Tableaux : 46
Métier / Année : Cinquième année ♠ Vice-président du conseil des élèves.
Avatar : Kakeru Naruse ♠ Orange
((Avatar par Kayden, ty ♥))
Autre/s compte/s : Valerian S. Feoktistov
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Juil - 15:25
begin again



Toutes ces heures de sommeil, loupées en masse par la faute de son insomnie - menaçant de lui détruire sa fragile santé - Raphael se devait de les rattraper le plus rapidement possible, peu importe s'il devait rallonger ses nuits de plusieurs heures. Après tout, le jeune homme est persuadé de ne plus avoir grand-chose à faire dans l'enceinte de l'établissement le week-end. Et ce n'est pas la peine de penser à le faire sortir en ville : la foule le rend rapidement anxieux. Du coup, malgré tout ce vacarme provoqué par ce mystérieux élève, il tente de faire l'impasse sur cet événement, espérant que l'individu parasite s'en aille pour de bon, et de se rendormir encore un moment.

Malheureusement pour lui, le fauteur de trouble est tout aussi résolu pour le sortir de son lit que lui pour retrouver le sommeil. Et ça, le névrosé l'avait deviné lorsqu'il sentit ce léger courant frais provoqué par sa couverture, jetée si soudainement au sol par ce nouvel arrivant. Par réflexe, et surtout pour ne pas que l'on aperçoive ses bras entaillés de long en large - sachant qu'il porte un T-Shirt - il se retourna face au mur, se recroquevillant sur lui-même. Tout cela en ronchonnant, bien que ça ne sonnait guère menaçant, au contraire.

La personne à ses côtés se présenta comme son nouveau colocataire. Raphael, lui, n'avait pas été mis au courant de cela. D'ailleurs, il aurait préféré que l'on le lui dise, histoire d'avoir le temps de se préparer à cette arrivée. Mais bon, tant pis. Très peu motivé pour daigner se lever et voir le visage de celui qui s'avère être son énième colocataire de chambre, l'étudiant resta immobile, le regard braqué sur le mur, se perdant dans ses pensées, avant de se rendormir, pensant que la nouvelle tête avait cessé de se préoccuper de lui. Erreur.

Raphael ne s'en est rendu compte que plus tard, mais l'autre élève n'avait fait que l'observer durant tout ce temps, sûrement mécontent de voir le dépressif l'ignorer, préférant pioncer pour une durée indéterminée. Ce dernier, se sentant observé - paranoïa oblige - s'est alors retourné, tombant nez à nez avec un jeune homme aux yeux vermeils, qu'il n'a jamais vu auparavant. Retenant un cri d'effroi, il recula légèrement.
Ah… Bonjour.
Encore déboussolé par cet imprévu, Raphael se résigna à terminer sa longue nuit, s'asseyant au bord du lit, les cheveux en bataille et baillant comme une carpe, la main devant a bouche. Hé, faut pas oublier la politesse quand même.
Excuse-moi, on ne m'a pas dit que j'aurai un nouveau colocataire. Du moins, pas pour le moment.
Il passa sa main derrière sa nuque, le regard fuyant. Ce n'était certes pas la première fois que le jeune adulte faisait face à ce genre de situation, néanmoins cela le mettait assez mal à l'aise, surtout qu'il l'a confondu pour un malotru qui cherchait à lui pourrir la matinée.
© ANARCISS pour épicode
Âge : 19
Messages : 30
Tableaux : 24
Métier / Année : Quatrième année.
Avatar : Suzuya Juuzou, Tokyo Ghoul.
Autre/s compte/s : Friedrich A. Kauffmann / Thomas Richardson / Mathilde de Lacy / Marie-Louise Langlet.
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatsunderland.forumactif.org
Dim 31 Juil - 23:12

Encore un nouveau collègue ?


Un large sourire s'installe sur les lèvres de l'albinos. Ouais, il avait réussi son coup, il l'avait réveillé, parce que le blond était finalement assis sur son lit, émergeant peu à peu. En plus il lui a fait peur. Quand je vous dis que ça fait bizarre de voir cette tronche alors qu'on ouvre tout juste les yeux. Haussant les sourcils, Jeffrey se relève pour retourner vers son lit où trônaient encore les affaires dont il cherchait à se débarrasser. Rien de bien fou, mais il n'aimait pas jeter, il préférait donner.

» Ouais ok, pas grave. Bon du coup ça t'intéresse ou pas ces trucs ? Parce que ma bibliothèque et mon armoire est pleine...

Oui, il insiste beaucoup, alors que son pauvre colocataire vient tout juste de se lever, même pas sûre qu'il voit bien ce qu'il y a dans le lit du russe. Devait rester quelques bibelots, et des t-shirts. Pas que le blond avait l'air malheureux et sans argent, mais peut-être qu'il avait justement besoin d'un haut là maintenant de suite ? Bon ok il en portait un, mais ce n'est qu'un point de détail, ça.

Souriant, faisant un peu à ses aises, il vient s'asseoir près de son futur ami, tout du moins il l'espère, et affiche un nouveau grand sourire. Jeffrey passe son bras dans sa nuque, le posant sur ses deux épaules, comme s'ils étaient potes depuis toujours. Montrant la fenêtre et le temps radieux qui se préparait, l'albinos hausse les épaules.

» Je sais pas si t'aimes ça mais on pourrait sortir. Ou non, je sais pas, t'es là depuis longtemps? Je pourrais te faire visiter. Normalement ça devrait être l'inverse mais je suis un revenant. Tu t'appelles comment ?

Dans le genre speed, on fait pas mieux. C'est quand même marrant tout ce que le russe peut enchaîner quand même. Il retire son bras mais reste assis juste à côté du blond, vraiment content de lui et de cette situation. Il espère en tout cas garder son colocataire, cette fois.


Âge : 19
Messages : 119
Tableaux : 46
Métier / Année : Cinquième année ♠ Vice-président du conseil des élèves.
Avatar : Kakeru Naruse ♠ Orange
((Avatar par Kayden, ty ♥))
Autre/s compte/s : Valerian S. Feoktistov
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 25 Aoû - 19:19
begin again



Toujours à moitié endormi malgré lui, l'adolescent avait un peu de mal à assimiler les paroles de sa nouvelle connaissance. Mais, à ce qu'il a pu comprendre de son charabia, celui-ci voulait lui faire offre de quelque chose ? Cela étonnait beaucoup Raphael d'entendre ce genre de choses, il commençait même à se demander s'il n'avait pas mal interprété ses paroles. Tout était possible. Après tout, le pauvre garçon n'a pas une ouïe extraordinaire. Confu par ces événements qui s'enchaînaient si rapidement, il se contenta de hausser les épaules, esquissant un petit sourire timide et s'emparant ensuite de son coussin pour y enfouir son visage. Même s'il a plutôt bien dormi, il se sentait encore fatigué. Peut-être que c'est le fait d'avoir été réveillé aussi brutalement ? Il faut croire que oui.

Mais voilà. Alors que l'américain semblait vouloir terminer sa nuit, l'albinos vint s'asseoir à ses côtés, passant son bras derrière sa nuque, agissant un peu comme s'ils se connaissaient depuis longtemps. Suite à ce contact physique, Raphael grogna silencieusement, se tournant tout de même vers l'autre élève et écouter ce qu'il avait à dire. Sortir ? Bof. Il n'était pas vraiment prêt à s'en aller dehors pour le moment. Par contre, il ne serait pas nouveau. Non pas qu'il connaît tous les élèves présents au pensionnat, cependant l'étudiant n'avait jamais vu une tête similaire à la sienne.
Je suis là depuis plusieurs années déjà, donc je n'ai pas vraiment besoin que l'on me fasse visiter quoi que ce soit… Mais, merci quand même.
Se redressant avec lenteur, le jeune homme répondit à la question finale de son interlocuteur.
Moi, c'est Raphael. Et toi ?
Il y avait tant de choses qu'il voulait lui demander. Néanmoins, il ne pouvait se permettre de l'embêter avec toutes ses questions...
© ANARCISS pour épicode
Âge : 19
Messages : 30
Tableaux : 24
Métier / Année : Quatrième année.
Avatar : Suzuya Juuzou, Tokyo Ghoul.
Autre/s compte/s : Friedrich A. Kauffmann / Thomas Richardson / Mathilde de Lacy / Marie-Louise Langlet.
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatsunderland.forumactif.org
Ven 2 Sep - 10:42

Encore un nouveau collègue ?


Bon ok, Jeffrey était peut-être un peu chiant. Il n'est que 10h et il harcèle de question son pauvre nouveau colocataire. Pauvre ? Oui, parce qu'il verra avec le temps qu'être avec cet attardé de russe dans la même chambre c'est loin d'être une partie de plaisir. Quoi qu'il en soit, il avait ressenti que le contact physique si tôt n'était plus une chose à faire, et c'était noté. C'est pas avec lui qu'il fera des câlins de l'amitié. S'il y en a un jour? L'albinos est pas du genre à tapiner pour des amis, il s'en fiche d'avoir des amis, mais avoir au moins son colocataire dans sa poche ça peut-être super top. Bon ça avait l'air mal parti pour le moment, c'est vrai, mais ça ira mieux plus tard, ça fait que quelques minutes qu'il est là après tout.

» Moi c'est Jeffrey.

Se levant, Jeffrey regarde le blond qui avait enfin daigné se redresser, et il lui fait un énorme sourire. Bon ok, ça fait plus peut qu'autre chose avec ses fils de partout sur le visage, mais après voilà, il avait pu constater que Raphael aussi avait des marques du passé. Oui bon, pour le russe c'était encore au présent mais peu importe.

» Maintenant que t'as les yeux ouverts, regarde ça !

L'albinos montre une fois de plus les affaires qu'il voulait lui donner, et il laissait donc le blond choisir, se saisissant d'un sac poubelle au cas où rien ne lui plaisait. On y retrouvait des BDs, des romans sur tout et n'importe quoi, des bibelots en tout genre... des peluches, aussi. Elles auraient pu être dans son lit, mais elles le gênent quand il faut dormir. Bon c'est vrai que c'était pas non plus la meilleure façon de faire connaissance avec son colocataire mais Jeffrey voulait absolument finir de ranger toutes ses affaires.


Âge : 19
Messages : 119
Tableaux : 46
Métier / Année : Cinquième année ♠ Vice-président du conseil des élèves.
Avatar : Kakeru Naruse ♠ Orange
((Avatar par Kayden, ty ♥))
Autre/s compte/s : Valerian S. Feoktistov
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Sep - 17:45
begin again



Jeffrey, donc. Raphael n'avait jamais entendu un tel nom, ou déjà vu un visage pareil. Teint blême, chevelure décolorée, yeux rouges. Non, tout cela ne lui disait rien, même si ce jeune homme, s'il ne ment pas, fut un temps élève au pensionnat. Il en déduit alors que celui-ci ne le connaissait pas non plus. Il était ainsi, en quelques sortes, rassuré de savoir qu'il ne sait rien de lui. Lui et ses colères. Sa dépression. Sa lâcheté. Ses tentatives de suicide. Et encore d'autres choses tout aussi négatives et nuisant à sa popularité. Raison de plus de faire les bons choix dans ses mots pour éviter de le vexer.

Même si son colocataire lui paraissait vraiment effrayant.

Il a beau penser sincèrement que c'est une personne forte sympathique – du moins, à ce que le jeune adulte a pu constater pour le moment – voir tous ces fils rouges cousus sur sa peau le mettait mal à l'aise. Et son impulsivité n'arrangeait rien du tout. Néanmoins, Raphael se devait malgré tout de vivre en harmonie en sa compagnie, peu importe si cela lui plaisait ou non.

Sous les yeux étonnés de l'américain, le dénommé Jeffrey se leva et se dirigea vers son lit, offrant alors au plus âgé la possibilité de prendre ses bricoles. C'était bien aimable de sa part, certes, mais Raphael n'aimait pas réellement s'approprier les objets des autres, même si ce sont ces derniers qui les lui proposaient. Grattant son menton de son index, il bafouilla quelques mots.
Oh, et bien… C'est gentil de vouloir m'offrir tes possessions, mais...
Se levant à son tour, l'étudiant décida tout de même de voir ce qui se trouvait dans cette pile d'objets plus ordinaires les uns que les autres. Après tout, ne s'était-il pas promis de ne pas vexer son nouveau voisin de chambre ? Donc, parmi tout ce bazar, il a choisi quelques romans intéressants et une peluche que le dérangé trouvait plutôt adorable. Après ça, il se tourna vers Jeffrey, le remerciant à nouveau d'une voix timide, et revint s'installer sur son matelas, posant ce qu'il avait récupéré à ses côtés.
Dis, comment ça se fait que tu n'as plus de place pour ranger tes affaires ? Pourtant, moi, j'y suis arrivé facilement…
D'ailleurs, il devait y avoir encore de la place dans son armoire et sa table de nuit. Enfin, peut-être que les deux n'ont pas forcément les mêmes besoins. C'est très probable...
© ANARCISS pour épicode
Âge : 19
Messages : 30
Tableaux : 24
Métier / Année : Quatrième année.
Avatar : Suzuya Juuzou, Tokyo Ghoul.
Autre/s compte/s : Friedrich A. Kauffmann / Thomas Richardson / Mathilde de Lacy / Marie-Louise Langlet.
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatsunderland.forumactif.org
Dim 30 Oct - 10:59

Encore un nouveau collègue ?


Faut dire que là, l'albinos était vraiment content. Déjà, le blond s'était levé et c'était une victoire pour lui, étant donné qu'il avait l'air d'être une sacré larve. C'est 10h et ça dort encore ? Quoi qu'il en soit, même si son colocataire venait tout juste de se poser à nouveau dans son lit, il avait décidé de choisir quelques objets à prendre à Jeffrey, puis vient ensuite sa question alors qu'il commence à ranger tout le reste dans un sac poubelle pour les balancer ou aller les mettre aux objets trouvés du secrétariat, peut-être que quelqu'un trouvera son bonheur là-dedans. Haussant les épaules en se tournant vers lui, le russe sourit en coin.

Comme il pouvait le voir, dans sa bibliothèque il y avait des livres en tout genre, parce que malgré tout, l'albinos aimait beaucoup lire. Ça lui arrivait même d'emporter un livre ici et là dans les tableaux. Dans le dernier étage du meuble on pouvait aussi trouver deux boîtes les une à côté de l'autre, et dans le dernière tiroir de sa commode, encore une boîte cachée par des vêtements. Réfléchissant un peu, Jeffrey se décide à sortir ses boîtes en souriant en coin. Après tout ils sont colocataires, non? Raphael va bien finir par voir comme est le russe, alors autant commencer maintenant.

» Je crois que mon manque de place est dû à beaucoup de choses... dont ça.

Jeffrey ouvre alors la boîte devant le blond, laissant alors la boîte pleine de couteaux et d'armes en tout genre, sortant alors ses deux autres boîtes de ses affaires pour lui montrer tout ce qu'il a. Des hachoirs, des couteaux de cuisine, un canif, même un tournevis. Dans son tiroir, à « l'air libre » on peut même trouver une hachette. Après il avait quelques combines pour cacher tout ça, sur ses boites étaient écrits des mots typiques des boîtes à souvenir, laissant donc croire que c'était des trucs de son enfance, de sa famille. Se redressant, il attrape ses plus gros livre et les ouvre devant son colocataire pour lui montrer de nouvelles lames cachées dedans, ayant fait un gros trou dans chacun de ces livres qu'il montrait à Raphael.

» Surtout n'aie pas peur, c'est pas pour toi ni pour personne ici. Logiquement...

Dans un livre il y avait même son « nécessaire de couture ». Il espérait quand même ne pas trop effrayer le blond, parce que sans rire, voir tout ça ça peut en impressionner plus d'un.


Âge : 19
Messages : 119
Tableaux : 46
Métier / Année : Cinquième année ♠ Vice-président du conseil des élèves.
Avatar : Kakeru Naruse ♠ Orange
((Avatar par Kayden, ty ♥))
Autre/s compte/s : Valerian S. Feoktistov
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Nov - 19:29
begin again ↻



Des armes, çà et là, de tailles et aspects différents, dont certains ne remplissaient même pas la fonction que son désormais colocataire leur donnait. Apeuré par la vue de toutes ces lames argentées, Raphael se mordit l'intérieur des joues, serrant de ses doigts crispés le coussin à ses côtés, dans l'objectif de ne montrer aucun signe d'effroi. Mais, au fond, il regrettait. Il regrettait de s'être montré trop curieux, et craignait maintenant de l'avoir contrarié avec sa question. Et la remarque du dit Jeffrey était loin de le rassurer, fâcheusement. « Logiquement » ? Que voulait-il dire par là ? Que ça ne le dérangerait pas d'user de ses ustensiles pour faire couler le sang des autres ? On pourrait penser sa réaction exagérée, mais savoir cette vérité rendait l'étudiant extrêmement anxieux. Dire qu'à partir de maintenant, il dormira entouré de tous ces objets dangereux...

Son regard passa progressivement des outils au propriétaire de ceux-ci. Il gloussa. Son voisin de chambre avait l'air encore plus flippant ainsi. Cependant, devait-il le juger pour avoir autant d'armes en sa possession ? Après tout, Raphael ne savait rien des actions de son cadet.
Je dois avouer que voir toutes ces armes m'inquiète énormément... Mais, je veux bien te croire quand tu me dis que ce n'est pour personne ici, je n'ai aucune preuve affirmant le contraire de toute façon.
Il essayait de se trouver des raisons pour ne pas le détester, surtout qu'ils vont cohabiter durant un temps indéterminé dans cette pièce ; il ne supporterait pas de vivre aux côtés d'un harceleur.
Je suis vraiment trop curieux, désolé si je t'ai offensé en te questionnant sur ce qui ne me regarde pas...
La culpabilité l'avait submergé. Lui qui pensait faire à peu près bien en voulant le connaître un peu plus, voir obtenir sa sympathie pour, justement, éviter ce genre de situation.

Ah, vraiment, ce garçon n'est pas doué pour faire du social.
© ANARCISS pour épicode
Contenu sponsorisé
Aujourd'hui à 20:13
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum