Bienvenue !

Parce que tu sais étudier, toi ? | Vayhèna A. Wayland.

Âge : 19
Messages : 30
Tableaux : 24
Métier / Année : Quatrième année.
Avatar : Suzuya Juuzou, Tokyo Ghoul.
Autre/s compte/s : Friedrich A. Kauffmann / Thomas Richardson / Mathilde de Lacy / Marie-Louise Langlet.
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatsunderland.forumactif.org
Dim 31 Juil - 23:29


Parce que tu sais étudier, toi ?


Jeffrey était revenu depuis quelques mois et c'était maintenant les vacances scolaires. Bah oui, qui dit juillet, dit vacances. Les élèves ont le droit de rester s'ils ne veulent ou ne peuvent pas rentrer, et c'était un beau geste. Ils peuvent même se servir des salles de cours pour diverses choses. C'est assez sympa de la part du directeur. En tout cas, ça plaisait au russe. On pouvait parler aux professeurs qui vivaient pas loin et qui venaient pour x raison, cours, envie, ennuie... Vous voyez le truc! Mais faut avouer que Jeffrey ça il le comprend pas, si on est en vacances c'est pas pour venir voir les élèves quoi. C'est pour prendre du repos, parce qu'après ils se plaignent d'en avoir marre d'eux. Enfin, que voulez-vous!

Bref. Alors que Jeffrey se promène dans les couloirs, il ne s'attend pas à voir ce qui l'attend. Enfin, ce qui l'attend c'est vite dit, mais vous avez compris. Il croise, par pur hasard, Vayhèna, elle se dirige dans la salle des professeurs. Que va-t-elle y faire ? Selon le russe, tous les étrangers qui viennent dans leur monde c'est pour le détruire. Bizarre, hein, mais sa vision des choses se fait de plus en plus étroites. L'ouverture d'esprit c'est pas trop trop ça. Pour Jeffrey, cette fille essaie juste d'attendrir les humains pour leur voler des informations, et là c'est vérifié. C'est ce qu'elle fait, elle va dans la salle des professeurs pour voler des trucs.

Persuadé qu'il a vu juste et déterminé à le prouver au directeur pour qu'il les interdise d'entrer, le russe la suit et une fois la demoiselle entrée, il se met dans son dos, les bras croisés, un sourcil haussé.

» On peut savoir ce que tu fous ici ?

Il avait déjà entendu parler de cette fille, et il l'avait aussi vue plusieurs fois dans les couloirs. Elle a beau être mignonne, elle est dangereuse, et Jeffrey le prouvera à tous ceux qui tomberont sous son charme. C'est un piège, ils doivent tous être au courant.


Âge : 19
Messages : 32
Tableaux : 5
Métier / Année : Quatrième année.
Avatar : Will of Abyss ❀ Pandora Hearts
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Aoû - 18:29
Parce que tu sais étudier, toi ?

Si Vayhèna à bien une chance, c'est de pouvoir être chez elle et de rejoindre le pensionnat par le simple intermédiaire d'un tableau. Dis comme ça, pourrait croire à une exagération sur le temps de voyage, mais il n'en est rien. C'est un grand secret qu'elle garde pour elle, parce qu'on l'a prendrai pour une folle, une hallucinée. Il faut le voir pour y croire. Alors elle surveille le couloir de son précieux tableau, dès que personne ne regarde, elle se glisse dedans et là voilà de l'autre côté. Elle n'avait encore jamais songé à partir explorer son monde avec les Réels, ce qui au fond –si elles les déguisent- pourrait peut-être fonctionner pour que ses parents lui permette quitter les murs du Promontoire Divin. Mais pour l'instant, elle devait finir de ranger les livres qu'elle avait sorti quelques heures plutôt dans la bibliothèque : « Flore Immortelle », « Le monde sur une carapace de tortue : ma vie avec les Luxons » et « Le chant du crépuscule ». « Les iris d'Ascalon », la biographie de Gwen Thackeray par Kimmes l'Histoiren restera dans le tiroir de sa table de chevet.

Elle doit bientôt rejoindre l'autre monde. Elle a des papiers à remettre à un professeur. L'envoûteuse passe en silence dans le couloir. Elle se poste devant le tableau et guette la présence d'une quelconque personne aux yeux indiscrets. La voie libre, Vayhèna rentre dans le tableau, se retrouvant instantanément au Pensionnat. Malgré les « vacances scolaires » -comme ils disent- l'école est loin d'être vide. Saluant les personnalités présentes dans le couloir de son tableau, Vayhèna se dirigea vers la salle destinée aux professeurs. Pratiquant quelques détours pour visiter un peu plus de la grande bâtisse, elle arpente les couloirs de l'école regardant de tous les côtés pour ne rien manquer. Il lui aurait bien fallût au moins six paires de yeux en plus pour pouvoir tout regarder d'un coup. Tournant dans le couloir menant à la salle des professeurs, elle ne remarque pas le jeune homme qui la suit. Ou la surveille, plutôt. Par l'absence de professeur, la blanche pousse la porte de la salle afin d'y déposer ses documents. Elle n'a pas eu le temps de faire un geste qu'une voix l'a fait sursauter : elle ne s'attendait pas à voir quelqu'un dans ce lieu, surtout à cette période. La question peu aimable échappée appartenait à un élève, soit de mauvais poils, soit pas très sympa, chose qui –d'ailleurs- avait le don d'agacé Vayhèna. Elle se retourna face au garçon dans son dos et croisa ses bras.

« Ce que je fais ne te regarde pas. »

Un ton sec, peu aimable. A l'image de celui employé par son interlocuteur en fait.

« Et toi ? Tu me suis à la trace ? Tu m'espionnes ? »

ft. Jeffrey
Âge : 19
Messages : 30
Tableaux : 24
Métier / Année : Quatrième année.
Avatar : Suzuya Juuzou, Tokyo Ghoul.
Autre/s compte/s : Friedrich A. Kauffmann / Thomas Richardson / Mathilde de Lacy / Marie-Louise Langlet.
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatsunderland.forumactif.org
Jeu 6 Oct - 15:56


Parce que tu sais étudier, toi ?


Elle avait raison, c'était indéniable. Ce que la jeune femme aux cheveux blancs faisait ne regardait aucunement Jeffrey, mais que voulez-vous, il ne peut s'empêcher de surveiller ces gens-là. Elle n'était pas la seule, mais il l'avait croisée, alors quitte à en suivre un.. Un ? Oui, un monstre évidemment. Haussant les épaules, le russe s'approche d'elle et prend ses feuilles afin de les regarder. Il était surpris de voir qu'elle savait faire des choses, mais elle ne perdait pas de vue son objective: la faire repartir d'ici, montrer ce que ce genre de personnes étaient. Cherchant une faille aux feuilles dans ses mains, il les lui rend en lui jetant presque au visage, lais les laissant tomber au sol. Non, il n'était pas gentil, mais après tout, il sortait de l'asile et il était complètement cinglé. Fou et gentil ne peut être mis bout à bout.

» Tu comptais faire quoi, là ? Te renseigner sur les professeurs ? Pourquoi faire ? RÉPONDS !

Jeffrey était de plus en plus nerveux, il s'énervait de plus en plus. En plus d'avoir ignoré ses questions, il lui en posait pleins à la chaîne en lui ordonnant de répondre. Qui est-il pour ça ? Personne, mais qui est-elle pour être là ? Même pas forcément devant la salle des professeurs. Non, juste « là », ici, dans ce pensionnat, dans ce monde, dans cette vie. Elle devrait rentrer, et le russe va tout faire pour que ça arrive.

» Ecoute moi bien... On est en vacances d'été, la rentrée va bientôt avoir lieu, qu'est-ce que tu en dis de te barrer d'ici ? De retourner dans ton monde ? Tu n'as rien à faire ici.

Elle n'avait pas encore eu le temps d'ouvrir la bouche depuis multitude de questions, mais Jeffrey ne la supportait déjà plus. Il lui parlait avec dédain, avec une haine certaine. Chaque mot qu'il disait était marqué par un ton odieux. Exécrable. C'était bien fait pour elle. Le monde des humains est et restera aux humains. Hors de question qu'une chose de plus vienne tout gâcher ici. Il n'en tolère qu'une, et ça sera comme ça jusqu'à la fin.


Âge : 19
Messages : 32
Tableaux : 5
Métier / Année : Quatrième année.
Avatar : Will of Abyss ❀ Pandora Hearts
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Oct - 0:50
Parce que tu sais étudier, toi ?

Elle a raison et elle le sait. Encore lui aurait-il demandé ça calmement et avec plus de gentillesse, elle aurait pu lui répondre de cette même manière. Mais non, il fallait obligatoirement que le jeune homme aux cheveux blancs l’agresse verbalement parlant. Pourquoi fallait-il que ça tombe sur elle ? C’est juste avec la jeune krytienne ou avec tout le monde ? Parce qu’elle vient d’ailleurs ? Lui, il haussa les épaules avant d’arracher les feuilles aux mains de la demoiselle. Il parcourait ses dernières de son regard écarlate. Vayhèna aurait bien repris ses feuilles, si ce dernier ne lui avait pas jeté à la figure. Elle en rattrapa quelques-unes au vol, mais les autres tombèrent doucement au sol.

Elle fulmine. Elle enrage même. Pour qui se prenait-il ? Il n’est personne pour pouvoir lui parler ainsi. Elle essayer de faire bonne figure et pourtant, elle serrait les dents. Elle ne pouvait pas se permettre de laisser un petit crétin sans cervelle la mettre hors de ses gonds. Elle expiré silencieusement, laissant une partie de sa colère de côté. Du moins, elle essayer. Il lui posé sans cesse des questions, il les enchaîne, ne laissant même pas le temps à la demoiselle à la chevelure blanche le temps de répondre. Pourtant, il les voulait ses réponses. Mais il n’avait pas répondu à ceux de Vayhèna, pourquoi répondrait-elle ?

Il s’énervait. Tout seul en plus. Elle le voyait, ne serait-ce que dans sa gestuelle. Sa façon de poser ses questions ne faisait que confirmer les doutes de la jeune femme. Elle souriait. Mais pas un sourire amical, un sourire narquois. Elle se baissa et ramassa ses feuilles, avec son merveilleux sourire sur les lèvres. Le simple fait de l’ignorer le rendait... Fou. Il ne le supporter visiblement pas. Alors autant jouer à ça. Se relevant, elle déposa ses feuilles dans le casier du professeur, avant de tourner les talons et de quitter la salle. Il la suivrait, elle n’était pas bête. Il ne l’a ne laisserai pas partir comme ça.

ft. Jeffrey
Âge : 19
Messages : 30
Tableaux : 24
Métier / Année : Quatrième année.
Avatar : Suzuya Juuzou, Tokyo Ghoul.
Autre/s compte/s : Friedrich A. Kauffmann / Thomas Richardson / Mathilde de Lacy / Marie-Louise Langlet.
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatsunderland.forumactif.org
Dim 1 Jan - 22:43


Parce que tu sais étudier, toi ?


Elle avait compris le truc. Elle était en train d'ignorer le russe, ce qui le rendait juste dingue. S'il y a bien une chose qu'il ne supporte pas c'est qu'on ne lui réponde pas, surtout quand il est dans cet état là de base. Il l'avait laissé faire ses trucs, s'attendant à un après, mais non, elle se contente de repartir comme si de rien n'était. Elle pense vraiment que ça se passe comme ça avec l'albinos ? La rattrapant assez rapidement, il la tire par le bras pour qu'elle se retourne pour lui faire face. Là il n'avait qu'une envie : lui faire du mal. Elle semblait si humaine, et pourtant il savait qu'elle n'était pas d'ici. Ça devait être le genre de personne qui change de forme une fois de retour chez elle. Une sorte de métamorphe, un peu. Au final ça fascinait le petit Jeffrey, mais ça n'empêchait que pour lui elle n'était qu'un monstre et ne méritait pas d'être ici. Cette étrangère avait quand même de la chance, dans l'établissement il n'avait pas le droit de tuer quelqu'un, qu'il soit de leur monde ou pas. Lui il voulait débarrasser son monde d'êtres nuisibles comme ça, mais ce n'était pas la volonté de tout le monde apparemment.

» Tu vas me répondre, quand je te parle. Je te le répéterai pas une troisième fois. Tu n'es rien ici, et même si ça vaut l'exclusion, je fais de la chair à pâté quand je veux de toi. Saloperie.

Ses mots étaient violents, tout comme lui qui resserrait son étreinte sur le bras de la jeune étrangère et même s'il avait envie de l'étriper, le russe faisait en sorte de maîtriser sa force. L'écartant dans un coin avec lui pour ne pas attirer les regards curieux qui se promenaient dans les couloirs en quête d'occupations, il la dévisage en relâchant, un peu à contre cœur, son bras.

» Dis-moi ce que tu cherches en venant ici. Qu'est-ce que vous nous voulez, tous ? Qu'est-ce que vous voulez à notre monde ?

Et oui, notre russe national voyait des complots partout. Pour lui, tous les étrangers chercher à voler quelque chose au monde des humains. Ou à la détruire, ou même le contrôler après avoir tué tous les hommes. Absurde, n'est-ce pas ? Un sourcil haussé, Jeffrey continue de fixer la fille à ses côtés, se demandant vraiment ce qu'elle voulait.


Âge : 19
Messages : 32
Tableaux : 5
Métier / Année : Quatrième année.
Avatar : Will of Abyss ❀ Pandora Hearts
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Jan - 20:47
Parce que tu sais étudier, toi ?

Elle continuait son chemin, ignorant toujours son camarade. Mais au fond, peut-on seulement parler de camarade ? Un camarade, n’est-il pas une personne avec laquelle l'on partage un ou plusieurs centres d'intérêt ? Pourtant, ses deux-là sont très loin de la définition. Alors qu’elle suit son chemin, le jeune homme attrape son bras et tire vivement dessus, l’obligeant à se retourner. Elle fronçait les sourcils, serrant les dents. Elle lui faisait face, plantant son regard améthyste dans celui de l’albinos. Quelle chance avait-il de ne pas être dans son monde. Il serait déjà dans une posture bien délicate et aux bords des bras de Grenth.

Ce type était un vrai pot de colle. De sa vie entière, elle n’avait probablement jamais rencontré quelqu’un comme ça. Et pourtant, du monde, elle en connaît. Mais personnes n’as le don qu’il a de lui casser les pieds. Elle levait les yeux au ciel, soupirant et affichant clairement qu’elle s’ennuyer pendant que l’autre lui déballer encore un mini-discours. Un petit sourire narquois naquit sur les lèvres de la Blanche.

« Parce que tu crois sincèrement que tu vaux mieux que moi ? Elle approcha sont visage du jeune homme et plissa légèrement les yeux. Y a-t-il seulement une personne qui se rappelle de ton nom sans l’associé à un mot particulièrement dévalorisant ? Où que tu ailles, tu es encore plus insignifiant que moi. »

Bien qu’il resserrât son étreinte sur le bras de Vayhèna, elle recula un moment avant de se retrouver propulsée en avant par le déplacement du jeune homme. Elle leva à nouveau les yeux au ciel et profitant qu’il desserre son étreinte, dégage son bras de la main du Blanc. Il l’a dévisagé, encore. De la même façon que ses questions, sont toujours les mêmes.

« Tu crois vraiment que j’ai quelque chose à envier à ton monde ? De ce que j’ai pu voir jusqu’ici, il est d’une banalité affligeante. Vous vous ressemblez tous, il n’y a aucune trace de magie -hormis les tableaux- & vous passez votre temps à vous battre pour un oui ou pour un non. La seule chose intéressante, c’est l’exploration des tableaux. »

Pourquoi lui dirait-elle la vérité ? Il ne l’a jamais demandé.

« Et toi ? Tu me veux quoi, petite chose insignifiante ? Qu’est-ce que toi, tu veux à mon monde, hein ? Ce n'est certainement pas moi qui ai créé les tableaux, ni même cette école les rassemblant. Alors va s’y, je t’écoute. En découvrant les tableaux, tu as fait quoi ? Tu les as visités, c’est ça ? Et pendant ce temps, les autres n’ont pas le droit d’en faire autant ? Tu te crois privilégier ? Meilleur que les autres ? Alors ? »

ft. Jeffrey
Contenu sponsorisé
Aujourd'hui à 20:16
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum