Bienvenue !

Event de noël - Mathilde & Lize.

Maitre du jeu Maitre du jeu
Âge : 26
Messages : 230
Tableaux : 70
Avatar : Une boîte.
Autre/s compte/s : Je suis unique.
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatsunderland.forumactif.org
Sam 10 Déc - 12:19
Nous sommes aujourd'hui le soir de noël, le 24 décembre, et, comme l'année passée, le directeur a décidé de faire plaisir à ses élèves. Enfin, pas tous... Certains ont eu la chance que le hasard fasse bien les choses, qu'ils se retrouvent ensemble, mais pour d'autres... Ah, oui, pardon ! En fait, suivant une liste d'élèves, ceux qui restaient ici pendant les fêtes, il a décidé de préparer des couples. Oui oui, des couples de filles et de garçons pour le bal de noël, purement aléatoirement. D'ailleurs, certains ne se connaissent même pas. Est-ce volontaire de la part du directeur ? Il faut dire ce qui est, il adore les discordes, et voir les potentiels couples qui se sont formés au sein de la pension se disputer à cause de la jalousie est quand même un peu son but.

Quoi qu'il en soit, une semaine avant, il avait fait passer par les surveillants une lettre sous les portes des chambres pour expliquer un peu le principe et dire qui était avec qui. Il leur laissait quand même une semaine pour se préparer mentalement à la personne avec qui ils seront, puis qui sait, essayer de la trouver dans les couloirs ?

Jolies tenues exigées, et évidemment un petit cadeau doit aussi être apporté pour votre couple d'un soir. Imposé par le directeur, sous prétexte que sinon ce n'est plus noël. Je vous jure hein...

Des postes par le compte du directeur seront fréquemment mis pour que vous sachiez ce qu'il se passe chez les couples d'à côté, ça vous évitera de devoir aller lire ceux qui vous intéresseront.
Froussarde Froussarde
Âge : 19
Messages : 53
Tableaux : 42
Métier / Année : Quatrième année.
Avatar : Ariel, La petite sirène.
Autre/s compte/s : Friedrich A. Kauffmann / Thomas Richardson / Jeffrey A. Tchikatilo / Marie-Louise Langlet.
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatsunderland.forumactif.org
Mar 13 Déc - 10:54


Nowel.


Mathilde est une enfant, et comme les enfants, elle attendait impatiemment le jour de noël. Elle avait entendu en coup de vent que le directeur de la pension avait décidé de faire les couples lui-même, et elle était partie le supplier de la mettre avec Lize. Quand il a vu qu'elle ne changerait pas d'avis et qu'elle ne comptait pas bouger d'un poil, il a accepté par défaut. Bien sûr, elle s'était cachée de le dire à la blonde. Elle avait fait semblant de se réjouir avec elle quand l'enveloppe était passée sous la porte en début de semaine. L'irlandaise avait acheté deux cadeaux à son amie, un chevalet et tout le nécessaire pour peindre, parce qu'à leur première sortie elle avait évoqué le fait de vouloir essayer la peinture. ça sera l'occasion! Et pour le bal elle avait opté pour un petit bracelet en argent, avec des oursons aux teintes bleutées dessus. Il était mignon, elle l'aurait bien gardé pour elle mais bon.

L'aristocrate avait peur que Lize refuse de l'accompagner, ça n'avait pas l'air d'être son truc, et au final les voilà en train de se préparer pour la soirée. La rouge était assez heureuse, cette soirée lui permettait d'enfiler une de ses grosses robes sans avoir l'air superficielle. Elle avait opté pour une robe bordeaux avec un corsé. Elle était vraiment belle dans cette tenue. Ses cheveux étaient détachés et lissés, ses yeux légèrement maquillés avec du crayon et du mascara et l'irlandaise se sentait vraiment très jolie. Sûrement parce qu'elle l'était ? Se tournant vers Lize qui, elle aussi, avait terminé de se préparer, elle hausse les épaules, lui faisant un beau sourire.

» Tu en dis quoi, dis ?

La journée commençait à tomber, et le bal commençait sous peu, il fallait se dépêcher de terminer de se préparer pour ne pas arriver trop tard. Elle n'avait jamais été à un bal avec une fille, c'était une première pour elle. Peut-être que, en plus, Mathilde osera enfin lui dire ce qu'elle ressent pour la blonde ? Mouais, enfin on y est pas encore là, en plus elle n'aime peut-être même pas les filles! Quoi que... l'irlandaise non plus d'habitude. De toute façon, on ne peut pas dire qu'on naît pour être avec des hommes, ça se fait au feeling, non ? Attendant une réponse de sa part, Mathilde admire la tenue de Lize, ravie de la voir jouer le jeu pour le bal.

Hum... Est-ce que ses fantômes seront là, d'ailleurs ? C'est vrai que maintenant qu'elle les avait vus, elle essayait de ne pas trop y penser, mais il faut avouer que ça l'obsédait un peu. Elle se posait toujours la question de s'ils étaient là ou pas dès qu'elle(s) faisai(en)t quelque chose.


Dérangée Dérangée
Âge : 20
Messages : 50
Tableaux : 31
Métier / Année : 3ème année
Avatar : Wendy - Don't Starve Together
Autre/s compte/s : Nop
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatsunderland.forumactif.org
Mar 20 Déc - 14:45
H.


Noel était la meilleure période de l'année pour pas mal de monde. La neige, ça claque. Les décorations, ça en jette. Le pain d'épices, ça défonce et les cadeau, putain, ça déchire. Alors c'est normal que ça plaise à tout le monde ! Il n'y a quasiment aucune contrainte à fêter Noel, ce n'est que de la bonne humeur le temps de quelques jours durant les vacances scolaires. En général, Lize se moque éperdument des fêtes, elle n'a jamais grand monde à qui offrir des cadeaux et n'en reçoit pas souvent non plus. Mais là, ces vacances ci, c'est différent grâce à ce qu'avait organisé le directeur. L'événement était censé former des couples aléatoires, mais pour une obscure raison Lize et Mathilde étaient comme par hasard ensemble. Ni Lize ni moi n'étions dupes mais personne n'avait rien dit, c'était de toute façon bien mieux comme ça, ç'aurait été dommage de voir Lize avec quelqu'un qu'elle n'avait jamais abordé auparavant.

Lize se préparait, la pauvre avait dû acheter des vêtements juste pour l'occasion. Ce jour là elle avait demandé à Heather et Sunny de la suivre pour la conseiller, les avantages d'êtres " hantée "...
Mais elle était au final revenue avec cette belle tenue couleur cobalt qu'elle était en train d'enfiler pour le grand soir. La tenue était assez belle, c'était en fait une qipao avec des motifs de fleurs à pétales blanches partant du bassin pour remonter jusqu'au niveau de son épaule droite. Sans manches, descendant à mi-cuisse avec une petite fente à la jambe gauche. Ses cheveux étaient détachés et lissés, une fleur dans les cheveux, elle était plutôt pas mal comme ça. C'était la première fois que les filles allaient découvrir leurs tenues pour la soirée, Lize se retourna presque en même temps que sa partenaire pour l'admirer.

La blonde sourit spontanément en voyant Mathilde ainsi préparée.

- Parfaite ! Tu es.. Magnifique.

Le dernier mot avait eu un peu de mal à sortir, les compliments c'était pas son truc. Même si ça commençait à rentrer, ça rentrait lentement. Juste quelques minutes plus tard, le temps de mettre du maquillage de femelles et à Lize pour prendre un petit sac assorti avec sa qipao dans lequel était le cadeau de Mathilde, elles pouvaient commencer à se rendre au fameux bal avec probablement certains couples, certains plus infortunés qu'elles, déjà sur place.

L'endroit était effectivement déjà un peu peuplé mais tout le monde n'était pas encore arrivé c'était certain. La seule chose que je remarquais était Svetlana et son frère dans leur coin en train de parler tranquillement, elle me sourit en me voyant arriver et si j'avais pu, j'aurais eu des frissons, elle me fait peur cette gosse.

- Bon.. Je n'ai jamais mis les pieds dans un bal comme ça depuis des années. Le dernier auquel j'ai assisté à Noel c'était en primaire et il y avait quelqu'un déguisé en Père Noel.. heureusement que c'est avec toi que je suis en tout cas. Quand est-ce qu'on est censés s'échanger les cadeaux ?

Au moins, c'était honnête. Je décidais de m'éloigner de quelques pas, afin de ne pas avoir l'air d'un garde du corps pour VIP, mais de rester quand-même pas loin, histoire d'entendre.


Froussarde Froussarde
Âge : 19
Messages : 53
Tableaux : 42
Métier / Année : Quatrième année.
Avatar : Ariel, La petite sirène.
Autre/s compte/s : Friedrich A. Kauffmann / Thomas Richardson / Jeffrey A. Tchikatilo / Marie-Louise Langlet.
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatsunderland.forumactif.org
Lun 26 Déc - 1:42


Nowel.


Elle se sentait rougir en entendant le compliment, mais se tourna bien vite pour ne pas qu'elle le voit, le lui renvoyant en retour bien évidemment, parce que même si l'irlandaise n'aimait pas trop ces tenues habituellement, elle trouvait que sur Lize ça rendait vraiment très bien. Une fois dans la salle de bal, Mathilde était comme une enfant le soir de noël. Oh, mais c'est le cas en fait. La question posée par sa cavalière fit hausser les épaules de la rouge, à vrai dire il n'y avait aucune contrainte ou règle pour ça, alors elle ne savait pas trop. Pas tout de suite, en tout cas. Elles venaient tout juste d'arriver, et même si le début était barbant, il allait falloir trouver de quoi meubler. Heureusement que la musique était là pour aider un peu. A la question de Lize, l'irlandaise avait juste haussé les épaules en emmenant son amie vers le buffet. En attendant elles pouvaient toujours se ruer sur ça.

Mathilde avait entendu que l'année précédente le directeur avait aussi fait un bal mais sans alcool, certains en avait ramené en douce, et apparemment cette année c'était reparti. Les bouteilles avaient juste été transvidés dans d'autres trucs, comme des bouteilles de jus d'orange. Enfin, ils ont été jeunes avant vous les gars, pas sûr qu'ils se fassent berner... De toute façon, Mathilde n'aime pas l'alcool. Elle ne sait pas ce qu'il en est de Lize mais bon. De plus en plus la foule arrivait alors que les deux filles buvaient tranquillement un verre de soda. L'ambiance était pas non plus des plus folles mais elle promettait de s'améliorer au fil de la soirée. Elles l'espérait tout du moins. Elle était un peu mal à l'aise, l'irlandaise avait traîné son amie ici, au bal, et au final elle ne parlait pas ou peu, et elles buvaient juste leur verre. Un peu mécontente de la situation et voyant bien qu'elles étaient peu bavardes toutes les deux, Mathilde prend la situation en main.

» Ça fait des mois qu'on trouve quoi se dire et suffit qu'on se mette des belles robes et qu'on soit identifié comme un couple pour qu'on ne s'adresse pas un mot ?

Levant un peu les yeux au ciel, la rouge finit par se demander si elle doit vraiment énoncer ses sentiments ce soir. Peut-être pas la meilleure soirée. Bien évidemment, parce que le hasard fait très très bien les choses, la chanson qui passe c'est Love me like you do. Prenant ça comme un défi pour elle-même, Mathilde prend le verre de la blonde et les pose tous les deux dans un coin pour les récupérer plus tard. L'emmenant alors danser un peu avec elle pour qu'elles se décoincent en la tirant avec elle, elle sourit de toutes ses dents à Lize, ravie qu'elle se dandine un peu elle aussi et qu'elle ne fasse pas du surplace. Une fois la chanson finie et après avoir dansé presque bien, l'irlandaise s'approche de son amie et sans même lui dire quoi que ce soit, pose ses deux mains sur ses joues pour ensuite déposer ses lèvres sur celles de la blonde. Un peu trop directe, non, Mathilde ?

» C'est bête, mais je devais juste m'assurer d'un truc.

Au moins, si elle lui disait, ça ne sera pas en vain. Y'a un truc, un vrai truc. Et elle n'est pas du genre à éprouver des trucs. Un petit sourire pour Lize et la voilà repartie vers leurs gobelets qui n'avaient, eux, pas bougé.


Dérangée Dérangée
Âge : 20
Messages : 50
Tableaux : 31
Métier / Année : 3ème année
Avatar : Wendy - Don't Starve Together
Autre/s compte/s : Nop
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatsunderland.forumactif.org
Lun 26 Déc - 15:46
H.

Lizzie avait l'air un peu coincée, Mathilde aussi d'ailleurs. Les deux jeunes filles s'étaient tout d'abord mises à siroter un peu de je-ne-sais-quoi de leur côté tandis que m'étais installé en retrait contre le mur, près de la table du buffet. Regardant un peu tout ce qui se passait aux alentours, tentant de faire abstraction de ce genre de musique qui ne me plaisait pas du tout. La salle avait commencé à se remplir tranquillement, quelques autres fantômes avaient rejoints la fête comme Heather et Sunny, respectant visiblement le thème et étant venues comme un couple. En parlant de couple, Mathilde s'était un peu emportée de son côté et elle avait emmené la blonde vers la piste de danse pour essayer sans doutes de décoincer un peu la situation. Cette dernière ne savait pas vraiment danser, mais à la voir tout semblait se dérouler correctement. Il fallait voir comment ses mains étaient tremblantes, ses mouvements maladroits mais dans le rythme d'une certaine manière. Malgré ses peurs, et tout ce monde, elle passait un bon moment aux côtés de son amie et ne se souciait pas le moins du monde des regards de l'assistance.

Au moins, aucune des deux n'avait marché sur le pied de l'autre durant la danse, quand la chanson se termina, j'avais un peu détourné le regard pour observer la rousse et son " crush " qui terminaient de danser elles aussi, dans un coin de la piste. Un demi-sourire dessiné sur les lèvres, elles se serraient l'une et l'autre dans les bras. Soudain, je vis Heather écarquiller les yeux, intrigué, je jetais un œil sur l'objet de son brusque étonnement. Et quel étonnement ! Mathilde, les mains posées sur les joues de Lize, le visage collé au sien alors qu'elle terminait un court baiser. Lui adressant ensuite quelques mots inaudibles de là où je me trouvais avant de se retourner avec le sourire aux lèvres. Je sortais de ma brève inactivité, me décollant du mur et m'approchant juste un peu pour mieux voir la scène.

S'étant bloquée net, Lize était un peu en retard par rapport à Mathilde et, rougissant remarquablement vite, trottina brièvement vers cette dernière.

- Vérifier quoi ? Et qu'est-ce qui est bête ? demanda-t-elle comme si elle était inquiète, Nous ? A deux ? Si c'est ce que tu penses.. Tu as tord ! Je.. Je n'ai jamais été aussi loin avec quelqu'un Mathilde, je n'en ai jamais eu envie, ne serait-ce que d'approcher les gens.. C'est pour ça que j'ai toujours l'air de ne pas vouloir te parler mais c'est juste que je ne sais pas.. Comment agir avec toi, parce que je n'ai jamais ouvert mon cœur à personne..

Le siens, de cœur, il devait battre à cent à l'heure. Sous le coup de la peur ou de l'adrénaline, Lize avait parlé un peu plus fort qu'elle ne l'aurait sans doutes voulu et quelques têtes s'étaient tournées vers elles. L'allemande inspira un grand coup et se rapprocha encore de Mathilde, redevenue à peu près calme, et les gens autour s'étant désormais détournés pour en revenir à ce qu'ils faisaient juste avant Lize saisit doucement les espèces de morceaux de tissus recouvrant les épaules de Mathilde pour la rapprocher d'elle et lui parler de très près.

- Je pensais juste que j'avais besoin de temps pour m'ouvrir à toi mais.. En fait ce dont j'ai réellement besoin c'est de courage.. Je suis désolée de t'avoir fait attendre.. Peut-être jusqu'à la dernière minute pour pouvoir être capable de te dire ça, mais je ne veux pas que tu penses que nous deux c'est.. Bête. Ce que tu m'as fais là à l'instant, ça m'a vraiment plu, je ne pensais pas que ça arriverait un jour à cause de moi et mes phobies.. Et mes lèvres brûlent d'envie de recommencer, si tu veux tout savoir...  

J'étais bouche bée, sur le cul de ce que je venais d'entendre. Lize gardait les mains sur les épaules de sa cavalière et les yeux rivés dans les siens. Sa respiration était rapide et elle n'avait vraiment pas terminé de rougir, cependant elle n'avait jamais eu l'air aussi assurée que maintenant envers Mathilde, et c'était une belle chose à voir. Je me retenais de parler et d'agir, pour que ce moment ne soit qu'à elles. Mais putain, qu'est-ce que j'avais envie d'applaudir le courage de la petite Lize pour le coup.


Froussarde Froussarde
Âge : 19
Messages : 53
Tableaux : 42
Métier / Année : Quatrième année.
Avatar : Ariel, La petite sirène.
Autre/s compte/s : Friedrich A. Kauffmann / Thomas Richardson / Jeffrey A. Tchikatilo / Marie-Louise Langlet.
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatsunderland.forumactif.org
Mar 10 Jan - 12:57


Nowel.


Suivie par Lize, la rouge se tourne vers elle en lui rendant son gobelet, mais elle était trop occupée à parler pour le reprendre donc elle gardait les deux dans ses mains en attendant qu'elle finisse. Sauf que quel étonnement ce fut pour elle de l'entendre dire des trucs pareils. Lize, dire ça ? C'était presque impossible pour elle, et elle pensait même que c'était à sens unique. L'irlandaise ne peut s'empêcher de sourire bêtement en la regardant, et alors que la blonde se rapproche encore un peu plus d'elle en posant ses mains sur ses épaules, Mathilde décide de reposer leur boisson là où elles étaient juste avant. Parlant encore, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir les yeux rivés sur les lèvres de son amie, et une fois le point final prononcé, elle recommence alors à l'embrasser, plus longtemps cette fois, beaucoup plus longtemps. Elle entoure sa nuque de ses bras et une fois le baisé fini, l'enlace contre elle, vraiment ravie. Ce n'était pas son premier baiser, à l'aristocrate, mais elle se demandait si c'était le premier de Lize.

» Je.. je t'aime Lize.

Ces mots avaient quand même eu du mal à sortir, ce n'était pas facile, surtout après tout ce qu'elle venait de lui balancer, mais tout ça annonçait une vraie bonne soirée. Se retirant de cette étreinte, Mathilde boit un coup dans son verre en plastique et fouille dans son sac à la recherche du petit cadeau qu'elle avait décidé de faire à son amie. Amie, d'ailleurs ? On verra plus tard... Lui tendant le petit paquet emballé du mieux qu'elle pouvait, Mathilde ne pouvait s'empêchait d'avoir un énorme sourire aux lèvres.

» Tiens, ton premier cadeau !

Si vous l'avez remarqué vous avez l’œil, puisque, en effet, l'irlandaise n'a pas laissé à Lize le temps de répondre à son je t'aime. Elle elle l'aimait, elle était sûre, mais elle avait peur de la réponse de la blonde alors préférait directement changer de sujet, en espérant qu'avec la musique elle n'ait pas entendu, finalement. Bon, c'était juste à son oreille hein, mais bon. Elle ne regrettait pas de lui avoir dit, mais au final si. Elle était compliquée, cette Mathilde. Attendant que la blonde prenne son petit paquet, elle jetait un coup d’œil autour d'elles, pour savoir qui était là, et qui elle connaissait.


Contenu sponsorisé
Aujourd'hui à 20:12
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum